Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/05/2013

Les nouveaux visages de l’extrême droite

En ces temps où règnent l’Internet à haut débit, le 2.0 et la 4G, nous sommes sans cesse confrontés a de promptes évolutions techniques qui rendent un outil à la pointe de la technologie il y a 6 mois encore, pour un dinosaure qu’il convient de remplacer au plus vite, sauf à passer pour ringard absolu devant ses potes lors d’un dîner festif dans votre Mac Do préféré.

Il semblerait qu’une semblable évolution touche maintenant la sphère politique, au risque de grandement perturber notre entendement républicain et fraternellement égalitaire.

On ne remerciera jamais assez Jean-Christophe Cambadélis (député de Paris) pour nous avoir alertés sur la brusque, profonde, pour ne pas dire invraisemblable mutation qui s’est opérée chez des militants que l’on qualifie d’extrémistes de droite au sein de la droite républicaine, de fâchistes chez la gauche morale et de nazis à la senestre de Mélenchon.

Cette « révélation » fait suite à la tentative de putsch de milices en uniforme au Trocadéro lundi dernier, quand des factieux se sont sournoisement incrustés dans une fête de quartier en l’honneur d’un club local de balle au pied (entrisme, quand tu nous tiens). Je cite la parole de notre nouveau Prophète, visionnaire illuminé par le Verbe Divin Républicain, à la suite de ces gais débordements que n’auront qu’assez peu apprécié les riverains du Palais de Chaillot :

« On n'a pas anticipé la connexion entre ce que l'on avait vu lors des manifestations contre le mariage pour tous et les hooligans qui gravitent autour du PSG. Là, il y a eu la conjonction des deux et évidemment ils s'en sont donné à cœur joie » (Jean-Christophe Cambadélis)

Pour expliciter la pensée de l’extatique ex-Strauss-Kahnien, J2C affirme que ici que les fachos qui ont osé défier par de pacifiques manifestations en mars dernier un gouvernement voulant instituer de force le mariage homo, appartiennent à la même mouvance que les barbares qui ont saccagé les vitrines et les magasins des Champs-Elysées. Puissant et prodigieusement imparable. Mais pas évident à constater au premier coup d’œil.

Cette métamorphose sociologique, voire morphologique, pourrait en surprendre plus d’un, à droite comme à gauche. Mais notre habitué des tribunaux de la république (oh, pour des broutilles : prison avec sursis pour recel d'abus de biens sociaux dans l'affaire Agos, idem dans le cadre du scandale de la NMEF), notre repris de justice est donc soutenu dans cette idée novatrice par une pointure, un cador, un ponte de la connaissance de la mouvance fâchiste, Roger Bruno-Petit, spécialiste on ne peut plus pointilleux et surtout totalement neutre sur le sujet « Ordre Noir ». Si vous l’avez raté, Soudarded vous conseille de visionner l’émission « Le match des éditorialistes » sur I-Télé du 14 mai, c’est à mourir de rire ou à s’étrangler de rage comme failli le faire Philippe Tesson. BRP y manie l’allusion perfide à la mode gauchiasse, soutenant qu’en gros, les militants anti-mariage homo sont venus s’échauffer avant la grande manif du 26 mai prochain (http://www.itele.fr/chroniques/le-match-des-editorialiste... ). Et ce turlupin est diplômé de l’IEP…

 La preuve par l’image. Si, si, puisqu’on vous le dit…

Comme vous allez pouvoir le constater plus bas, il va falloir faire un petit effort pour casser vos repères habituels sur le sujet « extrême droite », si tant est que vous pensiez connaître le sujet. Pour suivre J2C, un peu de pédagogie par l’image s’impose donc.

Malgré un œil aiguisé, Soudarded à sa grande honte n’avait pourtant pas réalisé que les fafs version 2013 n’avaient plus grand-chose à voir avec les gudards d’Assas, ces gravures de modes cravatées de l’Œuvre Française ou les Malliarakisistes de Troisième Voie (ndlr : certains se revendiquant Malliarakiniens, ont fait scission pour fonder un nouveau groupuscule mouvement : Troisième Voie 2.0). Tout va si vite de nos jours…

Voilà donc selon J2C,  à quoi ressemblent de nos jours, les nervis de l’ordre brun, les fachos en uniforme et autres nostalgiques d’un IIIème Reich que l’on disait millénaire :

Art 145 - Visages de l'extrême droite 1.jpg

L’extrême droite avant Cambadélis, défilait comme ça (à noter : sobriété vestimentaire, très propres sur eux et marchant en bon ordre) :

Art 145 - Visages de l'extrême droite 2.jpg

Maintenant, ce serait plutôt comme ça (moins sobres côté frusques et largement moins disciplinés) :

Art 145 - Visages de l'extrême droite 3.jpg

A noter également, la profonde évolution de la symbolique fâchiste. Elle semble délaisser les croix celtiques traditionnelles et autres runes germaniques, pour des graphismes plus hauts en couleur et surtout beaucoup moins connotés « Europe ». Un vent de fraicheur (jasmin, musc, santal, chichons, beuh) soufflerait-il enfin sur la fachosphère ?

Art 145 - Visages de l'extrême droite 4.JPG

Même l’encadrement fait des efforts conséquents pour permettre à leur message nauséabond de passer sur des médias habituellement hors de portée des fachos d’hier :

Art 145 - Visages de l'extrême droite 5.jpg

Un monde en perte de repères

De quoi être quelque peu déstabilisé par ce bouleversement sociologique et anthropologique, que jamais un Goebbels ou un Rosenberg n’auraient pu imaginer. Le choc est rude et nous allons devoir revoir tous nos codes habituels (encore qu’un certain antisionisme semble avéré chez ces nouveaux extrémistes de « droite »…). Le sweat à capuche, les breloques bling-bling, la lippe pendantes et une démarche chaloupée seront, entre autres, des signes qui ne trompent pas sur leurs penchants idéologiques. Si vous croisez nuitamment ces fafounets new age, vous les blancs, les blonds aux cheveux courts, ne tentez pas de scander des « Oï, oï ! » ou autres « France Jeunesse Révolution ! », la méprise peut être fatale.

De même les anciens hymnes et chants qui égayaient les veillées autour de feux de camps auraient été remplacés par d’autres mélodies, rythmées certes, mais faisant assez peu référence aux exploits des lansquenets d’antan (« ce monde vétuste et sans joie, faïlala… »).

En vous baladant dans certains quartiers parisiens (Belleville, Barbès, Bâb el Oued) ou dans les banlieues de nos grandes métropoles (Bobigny, Montreuil, les Tarterêts…), vous constaterez par vous-même que cette mouvance « extrême droite 2.0 » a de bâti de solides bases arrières et que l’hydre brune (très brune) semble prête à fondre sur nos richesses, comme les raids de la semaine dernière semblent l’attester. Mais traîner dans ces repaires reste assez peu prudent pour des réacs « old school » n’ayant pas anticipé ce glissement ethnologique.

Remercions donc comme il se doit, les Lumières citoyennes qui guident gaillardement notre pays vers l’abîme le bonheur pour tous et qui nous éclairent sur cette nouvelle version du paysage politique français.

Il ne reste plus qu’à refonder l’ensemble du paysage politique français à l’aune de cette révélation (appelée aussi « révolution cambadéliscienne » en référence à la révolution copernicienne), car nos références passées doivent être oubliées. Après tout, le modèle héliocentrique ne succéda t-il pas au modèle géocentrique, il y a cinq cents ans de cela.


L'extrême droite pour les nuls (version 2013)

Histoire de se détendre, voici un petit quiz destiné à se remettre les idées à l’endroit au vu de ce nouveau contexte (évidement, il y a des pièges) :

  • Le sigle CRAN signifie :
    • Carrément Rigolo et Anti-Neurasthénique
    • Centre Réellement Apathique et Neutre
    • Conseil Représentatif des Associations Noires (il n’y a plus d’espoir…)
    • Centre de Recherche en Automatique de Nancy
  •  Petit brun et moustachu, avec un accent germanique, je suis :
    • National-socialiste, donc de droite ?
    • Socialiste-national, donc de gauche ?
    • Adenoid Hynkel ?
  •  L’OAS était :
    • Un gang de fâchistes assassins et exploiteurs ?
    • Des résistants ?
    • Une ONG ?
  •  Qui a écrit : « Parmi tous les mouvements politiques connus jusqu'à présent, le fascisme est peut-être celui qui a tendu, qui s'est attaché le plus sciemment à produire des impressions sensibles, sensorielles, laissant en tous cas un immense matériel photographique »
    • Jules César (Rome)
    • Ernst Nolte (Berlin)
    • Boubacar Mbiwa Touré (hall 3, bat. Les glycines, av. Maurice Thorez, Aubervilliers)
  •  Chez les centristes :
    • Borloo est-il encore à droite de Bayrou ?
    • Bayrou est-il à gauche de Fillon, plus à droite que Morin, mais plus centro-fâchiste que Jean Christophe Lagarde (hein ? qui ça ?) ?
    • Baroin a-t-il terminé sa mue ?
    • Pour eux, rien ne change fondamentalement…
  •  Quel fâchiste a chanté (attention, un repenti s'est glissé dans cette liste) :

« Tu as tué l’enfant d’un amour

Je veux ta mort

Je suis pour »

    • Henri Dès
    • Michel Sardou
    • Sexion d’Assaut
  •  Je porte des bottes, un couvre-chef et je marche au pas sur de la musique. Je suis :
    • Le Maréchal Ludwig Von Apfelstrudel ?
    • Un membre des Jeunesses Socialistes en 1935 ?
    • Une danseuse du Crazy-Horse ?

05/05/2012

Pestilentielles 2012 : Pourquoi Soudarded ne votera pas Sarkozy

élysée, sarkozy, hollande

Nous voici donc arrivés à la veille de faire un choix pour les cinq années à venir, le bon choix, comme disait le déplumé de Chamalières.

Le choix qui se présente à nous présente d’un côté, une vieillerie socialiste encore couverte de la poussière mitterrandienne de 1981, porteuse des pires « avancées » économiques, sociales et sociétales que l’on puisse imaginer et de l’autre, une marionnette atlantiste, manipulée par l’Europe de Bruxelles, voulant nous faire croire en la grandeur retrouvée de la France.

En « Hollandie » nous serons promis à l’étranglement fiscal, nous assisterons à l’envahissement par des hordes étrangères qui mangeront notre pain et nous ne pourrons que constater la désintégration de ce qui nous reste de culture chrétienne, de désacralisation des institutions et de la famille (mariage homo, adoption par les homosexuels, euthanasie, avortement encouragé).

La « Hollandie », c’est Sodome, Gomorrhe et « Soleil vert » réunis.

Reste donc l’alternative sarkozyste, qui semble être le choix raisonnable pour un français attaché aux valeurs traditionnelles. Certains « nationaux » auront d’ailleurs voté dès le premier tour pour le matamore à talonnette, adeptes d’une stratégie prudente visant à assurer la victoire de la « droite » et empêcher un duel Le Pen / Hollande, qui aurait immanquablement vu le triomphe du second le 06 mai. Maintenant que le mari de la chanteuse est qualifié, plus d’alternative possible, il faut donc faire barrage au valet des bolcho-écolos.

Vraiment ?

Soudarded ne mange pas de ce pain là. Crever de la peste ou du choléra, c’est crever quand même ! Et Soudarded veut vivre.

Les motifs qui m’empêcheront de glisser le bulletin du frénétique de l’Elysée sont légions. Je passe sur le côté bling-bling si vilipendé par les jaloux de la gauche caviar (Soudarded aurait voté Louis XIV sans hésitation, malgré un côté bling-bling largement plus prononcé et en tout cas de bien meilleur goût…). Je balaye d’un revers le fait que le locataire de plus en plus provisoire de l’Elysée nous ait imposé une première dame, dont l’anatomie s’étale sans pudeur sur Internet. Je n’insiste pas plus sur sa soumission servile, quoiqu’il en dise, à l’Europe des banques et à l’Otan. Pourquoi s’étendre davantage sur ses échecs cuisants en matière économique ou dans la réduction du chômage. Enfin, je ne m’appesantirai pas non plus sur ses dernières gesticulations visant à récupérer des voix frontistes devenues, par la magie d’un premier tour où il aura senti le vent du boulet, largement moins pestiférées qu’auparavant.

Non, un seul motif m’aurait suffit : le mépris de celui qui est sensé être le chef de nos armées pour ses soldats qu’il envoie au casse-pipe afghan. Rien que pour cet échange entre lui et Jean-Jacques Bourdin sur BFMTV, je ne lui donnerai pas ma voix (http://www.dailymotion.com/video/xqgdje_sarkozy-ne-connai...). Extrait :

  • JJB : « rappelez nous combien de soldats français ont été tués en Afghanistan. »
  • Sarkozy : « écoutez, à mon souvenir il doit bien en avoir 80, quelque chose comme ça, 70, 80… »
  • JJB : « 80 et quelque chose ? 70 ? Combien Nicolas Sarkozy ? »
  • Sarkozy : « plusieurs dizaines de soldats français… »
  • JJB : « mais combien ? »
  • Sarkozy : « plusieurs dizaines, je me souviens pas à l’unité près… »
  • JJB : « 83 soldats ont été tués en Afghanistan, est-ce qu’ils sont morts pour rien ? Et les derniers morts, tués par des balles des soldats afghans que nous avons formés… »

 « plusieurs dizaines, je me souviens pas à l’unité près… ».

Voilà comment le chef de nos armées considère les hommes qu’il envoie se faire trouer la peau dans un pays qui d’ailleurs, se « talibanisera » dès que les occidentaux auront plié bagage. Chassez le naturel, il reviendra en burqa.

C’est ainsi que se mesure la considération que porte cet homme envers ceux qui savent se sacrifier pour leur pays, même pour des causes aussi discutables. Et vous voudriez qu’il ait plus de considération pour nous, pauvres citoyens lambda. Foutaise !

Sarkozy porte en lui la trahison éternelle des hommes assoiffés de pouvoir dans ce régime de mort. Il trahira ceux qui croient naïvement en son discours de Le Pen « light ». Il est l’image vivante, l’incarnation faite de la République et de ses perpétuelles duperies.

Sarkozy n’est pas un Monk restaurateur de je ne sais quelle autorité, ni même un Bonaparte abattant un Directoire corrompu et acculé à la banqueroute. Sarkozy est un valet que le Système dirige et un minable pantin de ce mondialisme mortifère pour les nations et les civilisations.

Le pire étant déjà arrivé comme le rappelle François Marcilhac dans L’Action Française, monarchiste et français, je mettrais le bulletin suivant dans l’urne honnie :

Art 1044444 - PESTILENTIELLES 2012 Pourquoi Soudarded ne votera pas pour Sarkozy.JPG

RAPPEL

LES 12 & 13 MAI 2012, à l’appel de l’Action française (CRAF et RN) et de l’association « Avec Jeanne », tous les Français sont appelés à venir célébrer l’héroïne de la patrie.

LE 12 MAI 2012 / A Paris : ESPACE CLERY, 17 rue de Cléry 2° arrondissement, tables rondes à partir de 14h et grand meeting à partir de 17h30

LE 13 MAI 2012, CORTÈGE TRADITIONNEL: Rassemblement à 10 heures Place de l’Opéra

Voir détails ici: http://www.actionfrancaise.net/craf/?Paris-12-et-13-mai-2012-Sous-le

26/04/2012

Pestilentielles 2012 : chroniques putassières

Art 1033333 - Pestilentielles 2012 Elysée Story.jpgListe non exhaustive mais qui devrait très rapidement s’enrichir d’ici le 06 mai prochain, des tentatives de racolage auprès du vote national qui s’est exprimé lors du premier tour des élections présidentielles. Les rabatteurs sont en action.

 


Première salve :

  • Pierre Moscovici : « La France doit combattre l’immigration illégale »,
    • NDLR : à relativiser avec ce qu’écrit Marianne2.fr au sujet du vote musulman, à savoir « un réseau de quelques 700 mosquées qui devrait se mobiliser en faveur du candidat socialiste ». Flamby akbar !
  • François Hollande : « il y a l'électorat de Le Pen, dont une part vient de la gauche et devrait se retrouver du côté du progrès, de l'égalité, du changement, de l'effort partagé, de la justice, parce qu'il est contre les privilèges, contre la mondialisation financière, contre une Europe défaillante »,
  • Rachida Dati : « Les électeurs du FN ne doivent être ni stigmatisés ni méprisés. Nous disons aux électeurs qui se sont réfugiés dans un vote contestataire que Nicolas Sarkozy est le seul candidat du peuple (Ndr : sans blague !), le seul à même de les protéger »
  • Nicolas Sarkozy : « Il y a des inquiétudes, des souffrances, des angoisses face à ce nouveau monde en train de se dessiner. Ces souffrances, je les connais, je les comprends. Elles portent sur la frontière, sur les délocalisations, sur l’immigration, la valorisation du travail et la sécurité »
  • Nicolas Sarkozy : « Ce vote n'est pas répréhensible, Marine Le Pen a le droit de se présenter, donc elle est compatible avec la République » (24 avril 2012)

Art 1033333 - PESTILENTIELLES 2012 Chroniques putassières.jpg

On admirera la souplesse intellectuelle des maîtres du système. Du grand art en matière de volte face, des « Edgar Faure » puissance 10.

Les cons, ça ose bien tout.

Qualifié jadis de fâchiste et de vil raciste adorateur de la bête immonde dont le ventre reste toujours fécond, l’électeur frontiste devient par la magie d’un scrutin potentiellement défavorable pour la coterie UMP-esque, un brave type, certes très aigri et plutôt ronchon, mais surtout naïvement fourvoyé par une aguichante walkyrie blonde. Les pauvres brebis égarées doivent donc être urgemment ramenée au bercail, au bercail républicain il va de soi.

Un Pater, trois Ave et un bulletin sarko-hollandiste le 06 mai prochain suffiront pour absoudre le mécréant. Mais prière de se tenir correctement aux législatives quand même.

Ces fossoyeurs de la nation osent ainsi bomber un torse soudainement très patriotique et se draper dans les plis du drapeau à l’image d’un Déroulède clamant « Qui vive ? France ! ». Est-ce le signe que quelque chose change enfin en France ? Le vote protestataire s’est visiblement mué en vote d’adhésion aux idées nationales. Même si cela ne peut consoler un cœur de monarchiste orphelin des lys royaux, cela donne quelque espoir dans la faculté de nos concitoyens à se révolter contre l’avilissement moral, le diktat bruxellois et la soumission aux idées progressistes.

 

Histoire de continuer à se gondoler des contorsions électorales de la clique politique, nous mettrons à jour régulièrement ce billet jusqu’au vote du 06 mai, en recensant toute nouvelle tentative de rabattage et de tapinage auprès du vote national. On obtiendra peut-être des pépites comme celle entendue dans l’émission « On refait le monde » de RTL, où le stalino-communiste bon teint Claude Cabanes, probablement déjà atteint par les premiers signes d’une dégénérescence mentale, osa déclarer :

« (à gauche) nous avons perdu le sens du drapeau tricolore…dans les années trente, Maurice Thorez disait {nous allons mêler les plis du drapeau tricolore et du drapeau rouge}. Et je me demande si aujourd’hui, depuis 68, on n’a pas un peu abandonné cette idée de la patrie et de la nation. Moi, je suis internationaliste, mais j’aime ma nation, j’aime ma patrie et je ne la laisserai nulle part humiliée.(Source : http://www.rtl.fr/emission/on-refait-le-monde/ecouter/on-...). Poivre d’Arvor s’est étranglé de stupeur devant un tel aplomb (l’échec de ce jour au poste d’ « immortel » ne va pas le faire rire non plus).


gueuseLe clandé, cinquième du nom, est toujours tenu par l’immonde mère maquerelle, la gueuse à bonnet phrygien. Elle n’en peut plus de s’avilir et se décomposer depuis 1792 et cherche d’autres putains pour son cheptel. Le recrutement est en cours pour toutes les Zahia du système qui iront se souiller dans le bordel républicain, ce bouge démocratique, ce bastringue citoyen et ce lupanar égalitaire.

Le « Chabanais » et le « One Two Two » de la belle époque avaient la classe eux, comparé au bobinard du « 55, rue du faubourg Saint-Honoré ».

On comprend mieux pourquoi certains imaginaient DSK en maître de maison…

18/03/2012

Nantes : Lilian Thuram et Christiane Taubira à l’inauguration du Mémorial de la repentance

Soudarded vous fait part de cette information de NovoPress. J'ignore si une délégation d'employées de maison philippines travaillant en Arabie Saoudite sera autorisée à témoigner de leur état d'esclave moderne (harcèlement physique, psychologique continuel, viols)...

Amis Nantais, si vous ne savez pas quoi faire dimanche prochain...

NANTES (NOVOpress Breizh) – Christiane Taubira, auteur de la loi mémorielle sur l’esclavage, et l’ancien footballeur Lilian Thuram viendront inaugurer à Nantes le Mémorial de l’abolition de l’esclavage le 25 mars prochain. C’est ce qu’a annoncé hier Jean-Marc Ayrault, le député maire de Nantes. Deux personnalités emblématiques de l’idéologie de la culpabilisation des Européens.

Décidée en 1998, la construction de ce mémorial, qui aura connu bien des vicissitudes – l’inauguration avait dû être différée à plusieurs reprises en raison d’importantes malfaçons – aura finalement coûté officiellement la bagatelle de 7,9 millions d’euros. Selon la municipalité socialiste, le monument, situé quai de la Fosse le long de la Loire, se veut se veut « un lieu méditatif, de recueillement et de réflexion » non pas sur « l’esclavage d’hier et d’aujourd’hui », comme elle tente de le faire croire, mais bien sur la seule Traite transatlantique. Le choix de ces deux personnalités invitées en témoigne.

Députée de la Guyane apparentée au groupe socialiste, « représentante particulière de François Hollande » dans l’équipe du candidat socialiste, Christiane Taubira est à l’origine de la Loi mémorielle relative à l’esclavage adoptée le 21 mai 2001. Selon l’article 1 de cette loi « la République française reconnaît que la traite négrière transatlantique ainsi que la traite dans l’océan Indien d’une part et l’esclavage d’autre part, perpétrés à partir du XVe siècle, aux Amériques et aux Caraïbes, dans l’océan Indien et en Europe contre les populations africaines, amérindiennes, malgaches et indiennes constituent un crime contre l’humanité. »

Dans l’esprit de ceux qui ont voté la loi Taubira, seuls les Européens sont coupables. Dans son texte initial, le projet de loi était parfaitement clair : « La République française reconnaît que la traite négrière transatlantique et l’esclavage, perpétrés à partir du xve siècle par les puissances européennes contre les populations africaines déportées en Europe, aux Amériques et dans l’océan Indien, constituent un crime contre l’humanité. » Si l’expression « par les puissances européennes » a finalement été retirée, le législateur a délibérément écarté la traite musulmane (17 millions de Noirs réduits à l’esclavage – selon l’historien Olivier Pétré-Grenouilleau – dont on cherche en vain la descendance dans les pays du Golfe arabique) et celle dont furent victimes les Européens par les Barbaresques d’Afrique du Nord (un million selon les conclusions du Britannique Giles Milton).

Comme le soulignait l’historien Pierre Nora, Président de Liberté pour l’histoire « la France est de toutes les démocraties la seule qui pratique ce sport législatif. Et le plus comique — ou plutôt tragique — est de voir l’invocation à la défense des droits de l’homme et au message universel de la France servir, chez les auteurs, de cache-misère à la soviétisation de l’histoire. » On ne saurait mieux dire.

Ancien membre du Haut conseil à l’intégration, Lilian Thuram est connu de son côté pour être très engagé dans la lutte contre le racisme et l’antisémitisme. Un combat pas toujours désintéressé, bien au contraire. On se souvient en effet qu’en 2009 l’ancien tricolore milliardaire, qui avait été invité par le Conseil régional d’Alsace à venir témoigner devant des lycéens à l’occasion de la clôture du « Mois de l’Autre », avait demandé 20 000 euros pour donner une conférence d’une heure trente sur le thème du « racisme ». Une somme trop élevée pour Adrien Zeller, le président du Conseil Régional, qui n’avait pu aligner « que » 1 500 euros. « On ne vit hélas pas dans le même monde » avait conclu M. Zeller, dépité. On ignore si Lilian Thuram a monnayé sa présence à Nantes le 25 mars prochain.

17/10/2011

Hollande : le candidat de la France d’ailleurs

hollande

Il n’aura pas fallu attendre longtemps pour que le masque tombe. Et convaincre enfin, ceux qui se faisaient des illusions et qui pensaient le niais de service moins extrémiste que sa concurrente lilloise.

Dès le lendemain de sa nomination comme candidat officiel du PS à l’élection présidentielle de 2012, François Hollande est en effet venu faire allégeance à ceux qui travaillent à la soumission de notre pays au lobby tiers mondialiste et à l’ensemble de la vermine cosmopolite qui crache habituellement sur notre pays (François Hollande, le désormais candidat du PS à la présidentielle 2012 était ce lundi matin sur le pont de Clichy à Asnières pour  rendre hommage aux manifestants algériens tués lors de la manifestation du 17 octobre 1961).

Le message est clair. Tout ce qui n’est pas français aura donc les faveurs du « Mitterrand » de pacotille, cela en accord avec les recommandations du « think tank » Terra Nova, pour qui l’ouvrier français doit être délaissé au profit de l’émigré dans les stratégies électoralistes1.

Tu as choisi ton camp, camarade ! Celui d’être l’ennemi de ton propre pays.

Les salariés, le jour du vote, sauront peut-être se souvenir de ce geste méprisable pour l’ensemble des travailleurs français. Au PS, ils ne sont plus à quelque centaine de milliers de voix en plus pour le FN, après tout.

Et vous voudriez que je crie « vive la démocratie » ?

Un seul mot d’ordre pour 2012 : le ROI !

 

(1) on pourrait aussi penser que ce geste fait partie d’un plan visant à se saborder électoralement, histoire de ne pas être élu en 2012 et d’avoir à gérer la monstrueuse crise à venir. Pourquoi pas. Après tout, on a bien écrit et dit que l’infâme DSK avait agi de la sorte pour se faire écarter de l’investiture du PS et d’une victoire toute acquise en 2012.

02/07/2011

Dreyfus, le retour ! (ou les tribulations de DSK en Amérique)

Comme prévu, et comme annoncé dès le début de l’affaire par l’avocat Brafman, les efforts pour décrédibiliser la plaignante ont porté leurs fruits. DSK est libre, enfin presque puisqu’il ne peut sortir du territoire américain et que l’ensemble des charges portées contre lui ne sont pas abandonnées, loin sans faut. En effet, si le passé de la femme de chambre ne plaide pas en sa faveur (relations douteuses, compte en banque garni, coup de fil passé à un trafiquant emprisonné pour « conseils »), le fond des charges reste présent et rien pour le moment n’infirme les accusations portées par Nafissatou Diallo, les preuve d’un acte à caractère sexuel étant de toute façon bien établies. La prochaine comparution en justice de l'ancien patron du FMI reste donc fixée au lundi 18 juillet et l’on saura alors si cet acte était consenti ou non (hypothèse optimiste dans la mesure où tout type d’arrangement reste envisageable entre les parties, quitte à jeter un voile pudique sur le dossier et empêcher à tout jamais de connaître la vérité).

Conclusions de tout ceci ?

Conclusion sérieuse : il va devenir difficile pour les victimes de viol ou de d’autres types d’agressions, de pouvoir porter plainte pour peu que l’on ne puisse présenter un certificat de virginité ou un casier judiciaire dans le même état. Bientôt, le moindre PV pour défaut de paiement de stationnement interdira d’éventuelles plaintes contre votre agresseur. Les ligues féministes et les chiennes de garde ne vont pas s’en remettre.

Conclusion rigolote : le côté cocasse de cette situation est de voir que l’on cherche à salir une plaignante qui serait suspecte de trafic de substances illégales, alors que les socialistes français cherchent à nous imposer la légalisation du cannabis.

Vérité au-deçà de l’Atlantique, erreur au-delà, pour paraphraser Pascal.

Autre comique de situation : entendre certains socialiste fantasmer sur un retour rapide en France de Dominique-nique, histoire de faire la nique justement, aux camarades François, Martine et autre Ségolène. Faut vraiment être au fond du trou pour imaginer pouvoir sauver la situation du PS de cette façon.

Quelque chose me dit que l’on n’a pas fini de se bidonner dans cette campagne électorale, et que la démocratie nous montre son plus beau visage.